Au prix où les cales sont…

(… non, je sais, la blague est douteuse mais on ne se refait pas!!!)

Aujourd’hui je vais parler serrage et nature du matériau bois.

Le serrage est une opération tout ce qu’il y a de plus simple. Il suffit de prendre les deux pièces, de prendre un serre-joint et les serrer?

Mouais…

Il existe des cas un peu plus tordus et l’objet de cet article n’est pas de chercher à déterminer qui de la presse parallèle ou du serre-joint à came aura la barre la plus longue, non, l’objet de cet article est de discuter d’un cas de serrage auquel j’ai été confronté et d’expliquer la manière de se tirer d’affaire.

La réalisation sur laquelle je travaille en ce moment nécessite de coller deux planches chant contre chant. Jusque là rien de plus classique.  A ceci près que le chant opposé de l’une des deux pièces présente de la flache, la flache de la planche brut de sciage dont elle est issue.
Étant donné l’importance des efforts en jeu lors du serrage, l’utilisation de serre-joint sans adaptation aurait écrasé l’arête de la flache contre la surface de serrage du serre-joint entraînant un écrasement, une déchirure et un endommagement irrémédiable des fibres du bois…

On peut se tirer d’affaire très simplement en réalisant des cales qui… [Lire la suite]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s