Choisir son premier rabot

C’est une question qui m’est souvent posée: « Et s’il ne devait en rester qu’un, lequel conserverais-tu? »
Et cette question parfaitement identique mais formulée différemment: « Je débute, je n’ai pas les moyens d’investir dans un jeu de rabots, quel rabot choisir pour ne pas me tromper et ne pas me ruiner? »

La variété des rabots traditionnels qui sont aujourd’hui disponibles n’est en rien comparable avec le nombre démesuré d’outils modernes qui peuplent les rayons de nos GSB… […lire la suite]

2 réflexions sur “Choisir son premier rabot

  1. Bonjour Sébastien,
    D’abord merci pour ce super blog où côtoient technique et humour.
    J’y apprécie la description des réalisations qui pour certaines sont de vrais challenges comme le Roubo, en évitant l’escalade dans la prouesse technique.
    Ma question porte sur le choix du rabot N°5 vs N°5-1/2.
    Elements de contexte: je possède une rabot/dégau de 410 mm et ma source de bois se limite aux avivés (pour le moment)
    Je prévois évidemment de faire une bonne partie du corroyage à la machine, mais la qualité finale me ramènera au manuel. Par ailleurs il y aura des cas où par choix ou nécessité la préparation se fera entièrement en manuel.
    Dans ce cas quel est le choix le plus judicieux, qu’est ce que je pourrai faire avec le N°5 et pas avec le N°5-1/2 et réciproquement. Sachant que je vais investir dans la trilogie complète: riflard, varlope et rabot à replanir.
    Merci par avance de vos conseils
    Bien cordialement
    Christian

    • Bonjour Christian,
      C’est amusant parce que c’est exactement la question que je me suis moi-même posé au moment où je me suis équipé d’un riflard. Alors autant partager mon expérience!
      En préambule, le 5 1/2, vous l’avez certainement vu est un 5 un peu plus large. Stanley l’avait développé à l’époque pour étoffer sa gamme d’un gros rabot à replanir. En suivant la logique Stanley, c’est un no 4 avec des épaules un peu plus larges et qui a la longueur d’un 5.
      Alors 5 ou 5 1/2?
      À l’époque, mon choix s’est porté sur le 5 1/2 pour que mon riflard bénéficie de sa plus grande largeur de passe.
      Et je ne pense pas que ce soit un mauvais choix.
      Cela dit, le riflard s’utilise principalement à travers fil et la grande largeur du fer du no 5 1/2 demande plus d’effort à profondeur de passe égale (il y a plus de matière à enlever).
      Une combinaison intéressante consisterait à utiliser un no 5 et un 4 1/2 pour avoir plus de mordant à travers fil et une plus grande largeur de passe pour la finition.
      En tous cas j’y réfléchis…
      Alors je suis bien conscient que je n’apporte pas de réponse toute faite mais il s’agit là du fruit de mes réflexions!
      Merci en tous cas pour le retour sur le blog et je vous souhaite beaucoup de plaisir à raboter à la main!
      Sébastien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s