Les établis – Théorie, Conception, Fabrication, Utilisation

J’ai longtemps eu une grande affection pour les tables de camping.

C’est certainement le souvenir de vacances passées avec les tasses de Ricoré et de chocolat qui disputent la place aux brioches et autres bouteilles de jus d’orange sur une surface qui tient plus du timbre poste que de la piste de bowling.
Il y a aussi les rires, les histoires, les pleurs d’enfants et les plaies au genou, les câlins réconfortants et les parties de jeu de société. Et le bruit que l’on entend depuis la tente des gouttes de pluie de l’orage qui s’abattent sur la surface en formica et qui remplissent les verres que l’on a oublié de rentrer…

Il y a un an, presque jour pour jour, je postais un article qui parlait du manque criant de sources d’informations en français sur le travail du bois à la main et de la sortie, très attendue dans le milieu, de la bible sur les rabots qu’est l’ouvrage de Christopher Schwarz « Les rabots, l’Essentiel« , ouvrage traduit par Yann Facchin et publié par Les Éditions Du Vieux Chêne (evdc.fr)…

Eh bien j’ai le bonheur de vous annoncer que Les Éditions Du Vieux Chêne remettent le couvert avec un second ouvrage sur les établis: « Les établis – Théorie, Conception, Fabrication, Utilisation » qui vient tout juste de paraître.  Il s’agit de la traduction du livre « Workbench – From Design and Theory to Construction and Use » toujours écrit par le même auteur et toujours traduit par Yann.

Ques ako donc que ce bouquin-là? Ce n’est rien d’autre qu’une Encyclopédia Universalis beaucoup plus digeste mais tout aussi complète sur cet élément indispensable de l’atelier qu’est l’établi.
Élément indispensable dans l’atelier?
Oui. Et je pèse mes mots.

J’en parle avec d’autant plus de conviction que je suis moi-même passé de l’établi pliable de 15Kg d’une marque grand public d’électroportatif à un établi Roubo de 180Kg (détail de sa réalisation ici) et que pour le travail du bois à la main, c’est tout simplement le jour et la nuit! Plus de saut de gazelle de l’établi à travers la pièce. Les débits sont maintenus fermement pour un travail efficace… Quand on frappe, les mortaises se creuses. Vraiment. Quand on rabote, les copeaux volent, pas le support…

Et ceux qui construisent savent le bonheur de travailler sur un établi bien conçu, bien pensé et réalisé par ses soins aux petits oignons…

« Les établis – Théorie , Conception, Fabrication et Utilisation » est un livre qui vous met à disposition toutes les armes pour s’attaquer à ce type de projet. Il s’attache à comprendre l’architecture d’un établi de construction traditionnelle, dissèque quatre formes d’établi classiques, critique leur conception, discute le choix des essences et des assemblages utilisés, décrit les techniques de construction et donne les étapes de la réalisation. Les accessoires et la mise en œuvre de ces établis sont également présentés pour pouvoir en tirer le meilleur parti et surtout vous assister et vraiment vous aider dans vos réalisations.

Avec ce livre, vous pourrez choisir le type d’établi le plus adapté à votre pratique, décider en toute connaissance de cause des accessoires et autres dispositifs dont vous allez l’équiper pour ensuite le réaliser. Et un établi, ce n’est pas exactement comme un meuble de salon. Ça s’apparente plus à une table de ferme. Rustique, massive et solide mais conçue pour ne jamais vous faire défaut.

L’avantage de le réaliser soi-même?
C’est de se heurter à la mise en œuvre de techniques d’assemblages traditionnels que l’on pourra ensuite décliner dans nos réalisations. Et si le résultat n’est pas esthétiquement parfait? On s’en fout: personne ne le verra.
Ah si! Vous… comme une petite piqûre de rappel à l’atelier pour que vous ne commettiez pas la même erreur lors de vos futurs projets!

Le livre, c’est au bas-mot 200 pages sur le sujet, agrémentées de 25 plans et 350 photos, le tout imprimé sur un papier de qualité, dans une reliure à couverture cartonnée rigide. 1Kg de connaissance que l’on lit comme du petit lait dans le style inimitable de Chris Schwarz. Ah… et puis un détail qui a son importance: le prix reste très raisonnable pour ce type d’ouvrage.

Et maintenant vous avez tout entre les mains pour passer de la table de camping à la grande table de ferme et vous n’aurez plus d’excuse à dire qu’il n’y a pas suffisamment de place pour le pot de Nutella!

Publicités

Une réflexion sur “Les établis – Théorie, Conception, Fabrication, Utilisation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s